English

Une gestion du risque efficace

L’innovation est rarement sans risque. Le CRDI mène ses activités dans des contextes caractérisés par une infrastructure de recherche lacunaire, des institutions fragiles et un climat politique et économique instable. Le CRDI reconnaît ces risques et s’efforce de les gérer efficacement. Pour ce faire, il s’appuie principalement sur son personnel chevronné oeuvrant partout dans le monde.
 
Le CRDI gère les risques
  • sur le plan stratégique, en maintenant une saine structure de gouvernance et de reddition de comptes;
  •  sur le plan programmatique, en respectant un cadre stratégique et programmatique clairement défini et en suivant des processus de gestion rigoureux;
  •  sur le plan opérationnel, en appliquant un ensemble de systèmes et de mécanismes de contrôle interne.
Mécanismes de gestion du risque
 
Le CRDI s’est doté de mécanismes d’ordre stratégique, programmatique et opérationnel intégrés afin de gérer les risques inhérents à son action. 
  • Mécanismes d’ordre stratégique – de manière périodique, la haute direction et le Comité des finances et de l'audit du Conseil des gouverneurs passent en revue le profil de risque organisationnel et en discutent.
  • Mécanismes d’ordre programmatique avant d’approuver un projet, le CRDI procède à une appréciation des risques, lesquels font ensuite l’objet d’un suivi tout au long du projet.
  • Mécanismes d’ordre opérationnel – le CRDI réalise une appréciation des organismes bénéficiaires afin de déterminer les risques d’ordre financier et administratif, effectue un suivi rigoureux et exige des rapports exhaustifs.
Audit interne
 
En sa qualité de gardien des ressources publiques et des ressources d’autres bailleurs de fonds qui lui sont confiées, le CRDI veille à ce que ses pratiques et systèmes soient efficaces et efficients et concourent à la réalisation de ses objectifs.
 
La fonction d'audit interne appuie la haute direction et le Comité des finances et de l'audit en leur fournissant des assurances et des conseils en vue d’améliorer les activités. Le Comité des finances et de l'audit supervise les fonctions d'audit interne et de gestion du risque au CRDI.
 
  
Audit externe
 
Le Bureau du vérificateur général (BVG) du Canada audite les états financiers du CRDI chaque année. Il effectue en outre périodiquement des examens spéciaux des activités du Centre.
 
  • Examens spéciaux

    En vertu de la Loi sur la gestion des finances publiques, les sociétés d’État fédérales sont tenues de se soumettre à un examen spécial au moins tous les dix ans. L’examen spécial a pour objet de déterminer si les systèmes et les pratiques de la société permettent de fournir l’assurance que ses actifs sont protégés et contrôlés, que la gestion de ses ressources financières, humaines et matérielles est économique et efficiente et que ses activités se déroulent efficacement. Le BVG a réalisé le dernier examen spécial du CRDI en 2008; il n’a relevé aucune lacune importante dans les activités. En particulier, le rapport fait ressortir deux éléments qui contribuent à la réussite du CRDI : le fait que ce dernier possède des systèmes et des pratiques efficaces pour gérer le financement de ses projets de recherche et le fait qu’il valorise son personnel hautement qualifié, comme le prouve sa gestion des ressources humaines.

    Rapport de l’examen spécial de 2008
Par souci de reddition de comptes à la population, le CRDI avait demandé de faire l’objet d’examens bien avant que cela ne soit exigé par la loi. Ainsi, il s’est prêté à des examens spéciaux et autres de même qu’à des audits de la part du BVG dès 1982. 
Gestion du risque et audit
Le CRDI octroie des fonds à des chercheurs de pays en développement afin de contribuer à l'édification de sociétés plus prospères et en meilleure santé.
Créer des signets et partager
Flickr YouTube Facebook Twitter