English
section banner

Solutions d’approvisionnement en eau peu coûteuses reposant sur l’énergie en Afrique australe

Un rapport produit par l’Energy Research Centre de l’Université du Cap se penche sur la manière dont l’énergie renouvelable et les mini-réseaux d’énergie peuvent alimenter les services d’eau dans les régions rurales exposées à la sécheresse de cinq pays d’Afrique australe : le Botswana, la Namibie, l’Afrique du Sud, le Lesotho et le Mozambique.

Les chercheurs ont relevé trois grandes entraves à l’adoption de solutions : le manque de coordination entre les politiques en matière d’eau et celles en matière d’énergie; une mauvaise connaissance des petits projets d’énergie renouvelable; et l’échec constant des initiatives d’envergure financées des bailleurs de fonds destinées aux petits exploitants agricoles.

Ils soulignent la nécessité d’approfondir les recherches afin d’éclairer la planification des infrastructures.

Lire le rapport :
Energy, water and climate change in Southern Africa

Il s’agit de l’un des quatre rapports produits dans le cadre du projet
Eau et énergie propres – évaluation des services relatifs à l’adaptation aux changements climatiques. Ce projet financé par le CRDI analyse la possibilité de combiner les services d’eau et d’énergie renouvelable afin d’améliorer la résistance à la variabilité du climat des communautés où les ressources sont limitées.

Document(s)

Résultats
Le CRDI octroie des fonds à des chercheurs de pays en développement afin de contribuer à l'édification de sociétés plus prospères et en meilleure santé.
Créer des signets et partager
Flickr YouTube Facebook Twitter